x
En archéologie — évoque Jean-Christophe Bailly dans Document, indice, énigme, mémoireon emploie le terme « inventer » pour désigner l’acte par lequel les vestiges viennent au jour. Le regard peut être une invention, une énigme et une interprétation au sens archéologique du terme : il fait exister ce qui est profondément inscrit dans le sol, illisible. Dans mon travail, je cherche à mettre à jour les lieux – révéler, faire apparaître – sont des termes qui m’accompagnent. Je porte un regard sur les territoires en essayant de comprendre le visible et l’invisible de chacun d’entre eux. Avec pour principaux champs d’intervention la photographie, l’écriture et le dessin, je mène un travail questionnant les relations humaines à travers différents territoires, cultures et langages. Tel un protocole, j’enquête sur l’histoire et l’Histoire des lieux. Habitant·e·s, archives, langages, époques et écritures entrent alors en mouvement pour m’aider à comprendre quels points de vues je veux aborder et développer. L’enjeu est à mes yeux de questionner à chaque fois et dans chaque lieu, les images, les techniques et les modes de diffusion qui le raconte. Un terrain soulève un certain nombre de questions qui lui sont propres ; elles amènent nécessairement des possibilités d’images spécifiques et contextuelles. J’ai pour habitude d’entamer une recherche sur un lieu en commençant par le décrire par le texte, la photographie et le dessin. Cette recherche est ponctuée par des prises de contact avec des habitant·e·s, et elle convoque, selon les cas, les archives de la ville. C’est à partir de ces découvertes que je tisse une narration suivie d’une réflexion sur les dispositifs d’exposition implantés dans le lieu.

En parallèle, de ma pratique artistique personnelle, je suis membre du collectif ConstructLab – un réseau européen de design·er·euse·s, chercheu·r·se·s, architectes. Je mène, en collectif, des projets participatifs dans l’espace public où la construction devient un processus d’apprentissage et de partage. En 2018, j’ai co-créé l’association La Parcelle, un jardin maraîcher dans la Drôme qui s’appuie sur les principes de la permaculture. En 2019, j’ai participé en collaboration avec Adeline Vieira au programme de résidence Création en cours organisée par Les ateliers Médicis, et nous réaliserons une seconde résidence au Bouillonnant Valthère en Normandie début 2020. Ces différentes pratiques collectives sont une manière de questionner à chaque fois le territoire et ses habitant·e·s et d’enrichir mon travail d’artiste.

diplomée d’un DNSEP en design graphique à l’ÉSAD ●Valence en 2017 (obtenu avec les félicitations)

∴ Collaborations

2019
The Utopian Laundromat | Milton Keynes (gb) | avec La Bonneterie | construction, interventions artistiques et médiation durant le festival Creative Urban Living mené par Raumlabor
Les magiciens du ring | Foresta, Marseille (fr) | Yes We Camp | chantier de construction participative avec les boxeurs du quartier
Un skate park à Tourpes | Tourpes (be) | La Bonneterie | chantier de construction participative avec les habitant·e·s du village
Sur place | Bourg-la-reine (fr) | Atelier Horizons | projet photographique durant un an du chantier de la place de la gare
bleuet | New-york (eu) | bleuet | direction artistique pour l’identité de la marque de headband bleuet (illustration, photographie, site etc.)

2018
• enseignante en arts appliqués au lycée professionnel Amblard | Valence (fr), janvier-juillet
Construction Astrolab, El echo de tu voz | Aix-en-provence (fr), avril | élaboration d’un studio de radio au sein du centre d’art le 3bisF, atelier mené par Constructlab, avec l’artiste Loreto Martinez Troncoso
• Design pour le catalogue d’exposition La houle et le Ressac | Centre d’art contemporain La Halle des bouchers à Vienne (fr) | commissariat de Mark Bembekoff

2017
Enseignes de commerces rue de la ville | Saint-Étienne (fr), décembre | collaboration avec les associations Typotopy et Ici Bientôt
• Signalétique sur le projet D/J9 Perilympics | Bruxelles (be), septembre | Atelier de construction collaborative mené par le collectif ConstructLab durant le PeriFeria festival
• Design graphique sur le projet Mont Réel | Montréal (ca), juilllet | Atelier de construction collaborative mené par le collectif ConstructLab, le Consulat Français à Québec et le Gœthe Institut
Des beaux jours | design éditorial pour le projet Anima Motrix | Valence (fr), mars-février | projet d’aménagement paysagé au parc de Lorient, mené par les collectifs Dérive, Aetc. et De l’aire avec le département de la Drôme
• Design éditorial pour la Biennale de l’édition | Strasbourg (fr), avril | Exemplaires. formes et pratiques de l’édition

2016
• Design graphique chez Mil M2 | Santiago du Chili (cl), mars-juin | conception de l’exposition Espacios Revelados, participation au projet urbain Proyecto Pregunta

2014
• Archivage des œuvres de Pierre Bismuth | Bruxelles (be), aôut-septembre
• Design graphique chez Camille Rousseau | Londres (gb) & Bruxelles (be), mars-mai

∴ Résidences

2020
Thèreval, nouveau territoire, cherche identité | Thèreval (fr) | résidence proposée par Le Bouillonnant Valthère | projet photographique et réalisation d’une signalétique participative avec les habitant·e·s de Thèreval en collaboration avec Adeline Vieira
des alcoves à Cantercel | Cantercel (fr) | ConstructLab | résidence de recherche et de construction d’habitations mobiles en milieu rural (tests de matériaux écologiques, organisation de conférences etc.)

2019
C'est bon signe ! | résidence Création en cours, prix des Ateliers Médicis | Masseube (fr) |réalisation d’une signalétique participative avec les élèves de l’école en collaboration avec Adeline Vieira

∴ Expositions

2017
Exemplaires. formes et pratiques de l’édition | Strasbourg (fr) | exposition de deux photographies dans l’espace public durant la Biennale

2016
Corruption, Al Fasad | Maison Dupré Latour | Valence (fr), janvier | Exposition collective en collaboration avec les artistes Gregor Huber et Noha Moktar
Il faut qu’il se passe quelque chose | CNAC Grenoble (fr), janvier | Exposition collective organisée par Le CNAC Magasin

2015
Colocation, pièces de conversations | Valence (fr), mai | Organisation de l’exposition en collaboration avec Clémentine Léon et Victorien Soufflet, avec la participation de Maki Suzuki, Ève Chabanon, et Clémence Seilles

∴ Publications

2020
Forcer le pas, pour la revue Talweg 06, La distance chez Pétrole Éditions, Strasbourg (fr) | Transrevue annuelle et collective fonctionnnant sur le principe de l’appel à participation 2015
Poèmes de l’à côté, pour la revue Talweg 02, La périphérie chez Pétrole Éditions, Strasbourg (fr) | Transrevue annuelle et collective fonctionnnant sur le principe de l’appel à participation

all content and rights reserved Ⓒ Mathilde Gintz, 2017, 2018, 2019, 2020